Pièces et sous-ensembles pour le groupe motopropulseur

Intégrateur de technologies

Du prototypage à la production en grande série…

Saint Jean Industries a intégré beaucoup de savoir-faire depuis sa création, passant de fondeur, à usinier, et aujourd’hui ensemblier.
Découvrez dans cette section ses technologies principalement utilisées pour les pièces moteur.
D’autres alternatives peuvent être étudiées, n’hésitez pas à nous en faire la demande.

Prototypage

Saint Jean Industries développe ses prototypes en interne avec plusieurs possibilités suivant la quantité de pièces à réaliser.

Fonderie fonte et acier : Saint Jean Industries Laval utilise le moulage carapace (Croning) comme alternative à la fonderie sable. Ce procédé permet l’utilisation de n’importe quelle métallurgie, avec comme avantage de procurer un excellent état de surface et des formes très complexes. Notre site de production dispose des capacités techniques suivantes :

  • Alliages : Acier, SiMo+, SiMo Chrome, D5S, HK30 (1.4848/1.4849), Z50
  • Dimensions max brut : 800 x 400 x 400 mm,
  • Poids min/max du brut : 0,2 à 8 kg,

Fonderie sable aluminium :

  • Alliages : AS7G03-6, AS8U3G, AU5GT, AU5NKZR,
  • Dimensions max brut : 800 x 400 x 400 mm,
  • Poids max du brut : 50 kg,
  • Prototypage, petite à moyenne série (< 1000 pièces/an).

Usinage dans la masse : nos machines 5 axes UGV permettent d’obtenir des pièces complexes dans n’importe quelle matière.

Fonderie aluminium

La fonderie aluminium est le métier historique de Saint Jean Industries. En coulée par gravité ou en basse pression, ces deux technologies sont disponibles sur la plupart des sites du groupe. Elles permettent l’obtention de pièces :

  • aux formes complexes, creuses si nécessaire avec l’utilisation de noyaux sable,
  • avec des caractéristiques mécaniques moyennes : Rm = 290 Mpa, Rp0,2 = 210 Mpa, A% = 6%.

Tous nos outillages sont conçus et fabriqués en interne, vous assurant une grande réactivité.

Fonderie en coulée par gravité : Nos équipements légers, flexibles et automatisés permettent d’offrir des cadences de production élevées allant de quelques centaines à plusieurs milliers de pièces par référence.

Fonderie en coulée basse pression : Ces installations permettent d’obtenir des cadences élevées par l’utilisation de moules à plusieurs empreintes grâce à une alimentation centrale.

Fonderie EPGS (DISAMATIC) : Ce procédé de fabrication innovant est utilisé sur le site de Saint Jean Industries Valladolid, et permet d’obtenir des cadences élevées grâce à la combinaison d’un four d’alimentation avec une pompe électromagnétique et d’un système de moulage en motte. Il convient parfaitement aux pièces noyautées et avec des formes complexes.

Fonderie fonte et acier

Moulage carapace « Croning »

Le procédé de moulage carapace est utilisé par Saint Jean Industries Laval pour produire des pièces en fonte et acier.

Les avantages du moulage carapace :

  • Le plus précis des procédés utilisant le sable : il est possible d’atteindre localement des tolérances dimensionnelles de +/- 0,1 mm et dépouille de 0,5°,
  • L’obtention de pièces brutes proches des formes définitives, d’où moins d’usinage et réduction de poids,
  • Localement, pièces de faible épaisseur: 2,5 +/- 0,5 mm et ce, grâce à un excellent état de surface des carapaces,
  • Capable d’un large choix de matériaux, les pièces en fonte et acier peuvent être réalisées avec ce même procédé,
  • Équipement de production modulaire et flexible, adapté aux moyennes et grandes séries,
  • Carapaces de faible épaisseur et donc moins de sable à recycler.

Pour plus d’informations à propos de ce procédé, n’hésitez pas à faire une demande de documentations :

Usinage et assemblage

Saint Jean Industries réalise des fonctions complètes et des modules assemblés.

Nos capacités

  • Etude et réalisation des montages d’usinage en interne,
  • Outils coupants conçus et réalisés en interne pour optimiser les temps de cycle,
  • Equipements dédiés ou modulables en fonction des pièces (exemple : machines bi-broches, 5 axes),
  • Cellules entièrement automatisées,
  • Usinage de prototypes, petites et grandes séries,
  • Organisation de la production en « Lean ».